Rédaction web : Principes de base

Rédiger un article pour le web n’obéit pas aux mêmes règles que l’écriture papier.

On ne lit pas à l’écran aussi vite que sur un support papier. A l’écran, la vitesse de lecture décroit de 25%.

Des études ont déterminé que l’internaute lit en moyenne moins de 30% des mots affichés sur une page web.

Lecture en F

Selon l’éminent Jakob Nielsen, la lecture sur écran se fait en F (voir shéma). L’internaute balaie le haut de la page, descend un peu pour balayer une seconde partie puis descend jusqu’en bas pour évaluer la longueur de l’article.

Les WWWWW

Le lecteur décide en très peu de temps s’il reste lire ou non l’article. C’est pourquoi le titre, le chapeau et le premier paragraphe de l’article sont décisifs. Il doivent donner l’envie de poursuivre la lecture.

Ils doivent contenir ce que les journalistes appellent les cinq W : Who ? When ? What ? Where , Why ? => Qui ? Quand ? Quoi ? Où ? Pourquoi ?

Ergonomie

  • Conserver le lecteur nécessite de propose un article clairement structuré, avec par exemple des intertitres et des listes à puce.
  • Il faut également ajouter du contenu média : photo, son, vidéo.
  • Les infographies sont également les bienvenues. Elles expliquent généralement mieux qu’un long discours et apportent de la couleur à la page.

Les règles d’or du texte journalistique

Ecrire un article d’info sur le web respecte avant tout les règles de base du journalisme :

  1. Vérifier l’information
  2. Choisir le meilleur angle pour la traiter
  3. Répondre d’entrée à qui, quand, quoi, ou et pourquoi.

Méthodes

La curation consiste à créer plusieurs liens vers des articles sur des sites externes. Un enrichissement d’article très apprécié quand il est pertinent.

Le bâtonnage, en journalisme, consiste à recopier un texte sous un style différent, tout en conservant les informations principales. Du plagiat, mais avec style. A pratiquer avec modération.

Le duplicate content (contenu dupliqué) est un même texte que l’on retrouverait sur plusieurs sites. La chose est sanctionnée par Google. C’est pourquoi il ne faut pas recopier un texte d’un autre site : même si l’auteur est d’accord, Google a horreur de créer plusieurs liens pour un même contenu.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *