Comment installer WordPress sur mon ordinateur ?

Si WordPress est un outil qu’on utilise principalement en ligne, il est possible de l’installer en local sur son poste. L’intérêt est multiple : On peut se faire la main et comprendre le fonctionnement du plus célèbre CMS du monde. C’est également utile lorsque l’on souhaite intervenir dans le code, créer un thème enfant, tester quelques plug-ins, etc.

On peut également créer son site localement pour ensuite charger l’ensemble des fichiers chez un hébergeur, mais c’est au risque de se heurter à des petits tracas de compatibilité. Le serveur de l’hébergeur ne fonctionne en effet pas tout à fait comme votre ordinateur. La version en local permet de préparer et de procéder à des ajustements.

Installer un moteur PHP

Pour utiliser WordPress en local, il est nécessaire d’installer au préalable un moteur PHP. Il s’agit d’un outil comprenant un serveur apache, un interpréteur PHP et un gestionnaire de base de données MySQL. Sous Windows, on peut utiliser Wamp ou EasyPHP ou Xampp.

  • Lorsque l’installation est terminée, démarrer le moteur choisi puis ouvrir un navigateur avec l’url http://localhost/

Créer une base de données

La première étape de l’installation de WordPress est la création d’une base de données :

  • Sur le navigateur, ouvrir l’url http://localhost/phpmyadmin/
  • Dans l’interface PHPMyAdmin, cliquer sur nouvelle base de données.
  • Donner un nom à cette base puis cliquer le bouton créer.

Il est indispensable, pour la suite des opérations, de se souvenir du nom donné à votre base de données. Dans notre exemple, elle s’appellera nomdelabase.

Installer WordPress (enfin…)

On peut désormais installer WordPress proprement dit

  • Télécharger la dernière version de WordPress : il s’agit d’un fichier zip disponible sur le site wordpress.org portant comme nom wordpress-5-4-3.zip où 5-4-3 est le numéro de version
  • Si vous utilisez Wamp, dézipper le fichier dans le répertoire C:\wamp\www\
  • Si vous utilisez Xampp, dézipper le fichier dans le répertoire C:\xampp\htdocs
  • Renommer le dossier wordpress par le nom du projet (nous l’appelerons nomprojet).
  • Sur le navigateur, se rendre sur http://localhost/nomprojet/
  • Après avoir lu tout le bla-bla, cliquer sur le bouton “C’est parti !”

WordPress s’apprête à créer la base de données. C’est là, désormais, que ça devient un peu compliqué. Il vous est demandé de remplir les champs (ne pas trop se fier à ce qui est proposé par défaut).

  • Nom de la base de données: nomdelabase
  • Identifiant : root (cherchez pas, c’est root. Tout le temps)
  • Mot de passe : root
  • Adresse base de données : localhost
  • Préfixe des tables : vous pouvez remplacer wp_ par un préfixe plus personnalisé comme rc_ou dd_ ou youpi_.
  • Cliquer Valider
  • Cliquer Lancer l’installation

WordPress vous demande de nouvelles informations à saisir

  • Titre du site : Mon site de test (ça pourra être changé plus tard si besoin)
  • Identifiant (ça, ça ne changera pas. Tapez par exemple votre prénom en lettres minuscules, sans espace si vous avez un prénom composé)
  • Mot de passe (contentez-vous d’un truc simple, la même chose que l’identifiant par exemple. Surtout ne l’oubliez jamais, car il vous sera impossible à récupérer)
  • Adresse messagerie
  • Inutile de cocher “Visibilité pour les moteurs de recherche“, on est en local
  • Cocher le bouton “Installer WordPress

Si l’installation s’est bien passée, ce qui arrive souvent, vous arrivez sur l’écran suivant :

  • Cliquer “Se connecter”
  • Se connecter avec son identifiant et son mot de passe (si vous les avez déjà oubliés, il faut tout supprimer et tout recommencer. Je vous avais prévenu…)

Vous vous retrouvez ensuite avec une belle interface WordPress, comme si vous étiez en ligne. Dans le tableau de bord, sélectionner Réglages > Général pour procéder aux premiers réglages.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *